Tueries à Beni, le député national Tembos Yotama appelle l’armée à recruter les jeunes volontaires pour en découdre avec l’ADF

Recrudescence des massacres à répétition des civils   dans la région de Beni, le député national Tembos Yotama appelle le commandant des opérations Sokola I à procéder au recrutement des jeunes volontaires pour la traque des rebelles ougandais de l’ADF.

Cet appel intervient dans le contexte des consultations effectuées la semaine dernière à Butembo par le commandant des Opérations Sokola I.

« Il est opportun pour  le commandant des opérations Sokola I de  lancer une campagne de recrutement des jeunes volontaires dans l’armée afin de mettre fin à l’ADF, mais aussi ouvrir un centre de formation militaire dans le souci d’initier ces derniers (ndlr les jeune) avant de les déployer dans la zone pour combattre l’ennemi aux côtés des forces armées», écrit la cellule de communication de cet élu de Butembo.

« Ils sont très nombreux prêts à aller combattre, mais on ne comprend pas pourquoi le commandement continue à hésiter à  mettre sur pied cette proposition que nous avons plusieurs fois  proposée, mais sans succès » se plaint Tembos Yotama.

Pour rappel, après trois jours d’échanges avec différentes couches de la population de Butembo sur la situation sécuritaire dans la région de Beni, le commandant du secteur opérationnel grand nord et de l’opération Sokola 1, le général Peter Chirimwami a bouclé sa mission dans cette ville, samedi 21 Novembre.

La mission du général Peter Chirimwami à Butembo consistait à sensibiliser les membres de la coordination urbaine de la société civile, des associations féminines, du conseil urbain de la jeunesse et des groupes de pression, sur les mécanismes à mettre en œuvre dans la lutte contre le terrorisme au grand Nord.

Il sied de signaler que depuis que les FARDC ont lancé les opérations dites de grande envergure contre les ADF l’année dernière, ces derniers ont multiplié leurs attaques contre les civils jusqu’à en tuer près de 1000 en une année, selon la société civile.

Lire aussi

Migrations suspectes vers l’Ituri : Le prof Vyakuno dénonce une vielle recette coloniale inadaptée et l’hon. Tembos Yotama réclame des enquêtes

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE