Beni/Survol des avions de chasse : La société civile soutien les FARDC, mais exigent plus de résultats

La société civile du Nord Kivu recommande à l’armée qui a organisé un survol de l’espace aérien de Beni par des avions de chasse, d’aller au-delà de simples actions de démonstration. Tout en encourageant les FARDC à mener des offensives sur terrain, la société civile du Nord Kivu reste exigeante et veut des actions avec des résultats dans un bref délai.
La société civile du Nord Kivu dit avoir été informée du survol aérien des avions de chasse des FARDC et les en encourage. Edgard Mateso, vice-président des forces vives du Nord Kivu estime que la population qui a vécu le calvaire de plus de six années des massacres, n’a pas besoin de démonstration de force et veut le résultat. ‘‘ Nous ne voudrions pas que cette démonstration soit seulement une démonstration de fête, un peu comme on le fait le jour de défilé du 30 juin. Nous voulons que ce soit pour le travail. C’est-à-dire, les avions doivent faire la reconnaissance du terrain, et le pilonnement devrait s’en suivre j’espère.’’
La société civile du Nord Kivu a toujours dénoncé le fait que les FARDC n’ont pas initié beaucoup d’offensives et n’ont été qu’à la défensive. Edgard Mateso indique que sa structure espère que la traque va commencer peut-être avec ce survol du ciel de Beni. ‘‘Justement nous avons toujours dénoncé que les FRDC ne sont qu’à la défensive. Toutes les fois que nous nous rencontrons avec les responsables militaires des FARDC, nous leur avons toujours dit notre disponibilité à les encourager à quitter la phase de la défensive pour commencer le vrai travail qu’on attend d’eux. Comme le chef de l’Etat l’a déjà promis aussi, nous nous permettons d’espérer que ce survol fait partie du début des actions. Et s’il en est ainsi, les FARDC ont notre soutien.’’
Edgard Mateso indique que l’armée peut compter sur le soutien de la population pour toute opération visant à éradiquer l’ADF.

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE