Butembo-Beni: Sikuli Paluku Melchisédech présente ses condoléances à la communauté musulmane suite aux assassinats ciblant ses leaders

Dans  message rendu public ce jeudi 20 mai 2021 Mgr Sikuli Paluku Melchisédech, évêque du diocèse de Butembo-Beni  indique que lui et son diocèse sont consternés d’apprendre la nouvelle de l’assassinat par balles du Sheikh Jamali Moussa, responsable de mosquée de Mavivi et Président de la société civile du groupement de Batangi-Mbau.

Un assassinat survenu après celui d’un autre haut cadre musulman, le Sheikh Al Amini qui était Président de la Communauté Islamique du Congo (COMICO) Beni et chargé des cultes. Ce dernier a été tué le samedi 1er mai en pleine prière dans la mosquée centrale de Beni-Mupanda.

Fermement engagé dans la construction de la paix à Beni, dans les Grands-Lacs et dans le Monde, le diocèse de Butembo-Beni se dit attristé par ces assassinats répétitifs. Il exprime sa compassion et ses condoléances les plus émues aux autorités religieuses et aux fidèles islamiques ainsi qu’aux familles des illustres disparus.

« Par ailleurs, au nom de la dignité et de la sainteté de la personne humaine, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, le diocèse de Butembo-Beni condamne énergiquement ces actes ignobles et dénonce, une fois de plus, cette désacralisation de la vie et cette banalisation du sacré », lit-on dans ce message des condoléances.

Fermement engagé dans la construction de la paix à Beni, dans les Grands-Lacs et dans le Monde, le diocèse de Butembo-Beni se dit attristé par ces assassinats répétitifs. Il exprime sa compassion et ses condoléances les plus émues aux autorités religieuses et aux fidèles islamiques ainsi qu’aux familles des illustres disparus.

« Par ailleurs, au nom de la dignité et de la sainteté de la personne humaine, créée à l’image et à la ressemblance de Dieu, le diocèse de Butembo-Beni condamne énergiquement ces actes ignobles et dénonce, une fois de plus, cette désacralisation de la vie et cette banalisation du sacré », lit-on dans ce message des condoléances.

Dans ce document, Monseigneur Sikuli Paluku Melchisédech exhorte l’Etat congolais, spécialement en ce temps de siège au Nord-Kivu et en Ituri, à une refondation structurelle de sa vision et de ses approches sur la situation d’insécurité et des massacres à l’Est de la RDC.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE