Butembo/Covid-19 : Oui à la réouverture des universités et au renfoncement des mesures barrières (Plaidoyer des étudiants)

Les étudiants l’Université Catholique du Graben, UCG et ceux d’autres institutions d’Enseignements Supérieurs et Universitaires de Butembo ne sont pas indifférents faces aux mesures prises par le gouvernement congolais pour lutter contre la deuxième vague de Coronavirus. Dans plusieurs des institutions de l’ESU l’année académique 2019-2020 n’est même pas encore clôturée.

 Les étudiants venus d’autres entités de la RDC pour des raisons d’études sont particulièrement affectées par cette mesure car ils craignent la difficulté de  supporter les frais  de loyer et la ration alimentaire sans étudier.

 « Les mesures prises contre les écoles, les institutions supérieurs et universitaires sont dures car les autres lieux de rassemblement des masses susceptibles d’accentuer la contamination de ce virus sont restés ouverts », explique Wivine Karunga étudiante en première année à l’UCG.

« Nous navons pas  encore bouclé lannée académique 2019-2020. Voilà quon a encore interrompue les cours. Nous risquons davoir une année blanche », s’inquiète Yvette  Mudogo, étudiante à l’Université Officielle de Rwenzori.

Kambale Matata de l’Institut des Bâtiments et Travaux Publics, IBTP Butembo appelle le gouvernement à lever les mesures qui touchent les écoles.

« Les écoles et les universités doivent fonctionner normalement. Il faut plutôt renforcer  les mesures sanitaires dans ces lieux du savoir », suggère-t-il.  

Répondant aux rumeurs sur une possible année blanche, le ministre de la santé, le docteur Eteni Longondo a, au sortir de la réunion du Comité multisectoriel de riposte contre la Covid-19 convoqué par le Premier ministre Ilunga le mercredi 13 Janvier, rejeté totalement cette hypothèse. “Que les étudiants et les élèves ne pensent pas qu’il y aura une année blanche. Les cours vont se poursuivre”, a-t-il rassuré. Docteur EteniLongondo précise que “Les étudiants qui ont commencé l’année académique 2019-2020, pourront la terminer.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE