Butembo : deux militants de la LUCHA interpellés par l’ANR pour avoir appelé à la poursuivre de la cessation des activités jusqu’au 24 avril 2021

Erick Sankara et Elisée Lwatumba, deux militants du mouvement citoyen Lutte pour le Changement  LUCHA,  ont passé nuit en  garde à vue  au cachot l’Agence Nationale de Renseignement, ANR Butembo, en province du Nord-Kivu. Ils ont été interpelés par les agents des renseignements le lundi 19 avril au quartier Matanda. C’était en pleine campagne de sensibilisation de la communauté autour de la poursuite des journées villes mortes anti-MONUSCO jusqu’au samedi 24 Avril.  

Depuis une semaine  des militants de la LUCHA sillonnent rues et avenues de la ville mégaphones en mains pour solliciter l’adhésion populaire aux actions de revendication de la paix à Beni et le départ de la MONUSCO accusé d’incapacité de protéger les civils.

Lire aussi

Butembo/Marche anti-MONUSCO : le maire ordonne la reprise des activités et met en garde les réfractaires

Georges Kisando Sokomeka    

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE