Butembo : le couvre-feu fait le bonheur des femmes mariées

L’instauration du couvre-feu est vivement saluée par la plupart de femmes mariées de Butembo, ville de l’Est de la république démocratique du Congo. Selon elles, depuis son renforcement dans les villes de Beni, Butembo le 29 décembre 2021, le couvre-feu a permis aux hommes mariés de revenir tôt à leurs domiciles chaque soir.  Le gouverneur a pris un arrêté instituant un couvre-feu dès 19h dans ces villes. Ceci après l’explosion, d’une bombe samedi 25 décembre 2022 en ville de Beni.

« En tout cas les hommes ont déjà amélioré leurs habitudes de retourner le plut tôt à la maison, le couvre-feu a apporté du changement chez les hommes, nombreux ont changé », se réjouit une femme travaillant dans une officine pharmaceutique à Vutsundo.

A une autre femme d’ajouter, «les maris n’avaient pas la tradition de rentrer vite à la maison, surtout le mien, il rentrait au tour de 21heures. Mais, actuellement je me réjouis parce que, depuis l’instauration du couvre-feu, il est à la maison déjà à partir 18h30’ ou 19 heures moins».  

Par crainte de se faire arrêter par la patrouille mixte FARDC-PNC, même ceux qui étaient réputés pour le retour très tardif se hâtent pour atteindre leurs maisons avant 19 heures.

« Personnellement, mon mari arrivait toujours ivre à 21heures, mais actuellement  il arrive au tour de 18heures, 19 au plus tard. A ce moment, s’il veut prendre une bière, il se la procure sur notre avenue ou il la prend à la maison. En tout, je dis merci au gouverneur et je souhaite qu’il ne soit pas levé à jamais », souhaite une jeune femme mariée retrouvée sur avenue Lubero.  

Pour rappel, la mesure du couvre-feu décrétée au Nord-Kivu depuis l’instauration de l’état de siège était encore en cours. Il allait de 21 heures à 4h59’. Il est désormais renforcé dans les villes de Beni et Butembo au regard de la situation vécue la soirée de Noel à Beni.

Jackson Sivulyamwenge.

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE