Butembo : L’ECC s’inquiète de la lenteur de la procédure d’incinération de 280 tonnes du riz du PAM déclaré impropre

La lenteur de la procédure d’incinération de 280 tonnes de riz du Programme Alimentaire Mondial déclaré  impropre à la consommation inquiète l’Eglise du Christ au Congo, ECC Butembo.

C’est la raison des échanges entre les animateurs de la coordination urbaine de l’ECC  avec le Maire de Butembo ce vendredi 17 Avril 2020.   Monseigneur Adolphe Muhindo Ise Somo, Président de l’ECC Butembo et Evêque de l’Eglise Anglicane au Nord Kivu, fait savoir que l’autorité urbaine a promis d’ici là détruire cette cargaison de riz.

«  Ca fait longtemps qu’on a appris que ce riz sera incinéré. Nous qui gérions les fidèles, ils ne cessent de poser la question de savoir en quand la procédure va aboutir. Le Maire nous a montré ses correspondances avec PAM et il a rassuré  que tout sera fait d’ici là », fait savoir Mgr Ise Somo.  

Pour rappel, c’est depuis le 24 Mars que les résultats  des analyses des échantillons de  ce riz du PAM, ont été rendus publics par le laboratoire de l’OCC Kinshasa. Ces résultats déclarent la non-conformité et par conséquent impropre à la consommation humaine  280 tonnes de riz du PAM destiné à la lutte contre Ebola dans la zone.  Selon la procédure d’incinération de ce riz stocké dans les installations de PAM, c’est cette agence des Nations Unis  qui devra supporter toute les charges y relatives.  Retenez que les premières analyses réalisées au laboratoire de l’OCC Butembo avaient déclaré cette même cargaison de 280 tonnes de riz impropre à la consommation.

Georges KISANDO

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE