Butembo : les usagers du boulevard Père Gérôme se plaignent de la lenteur de son asphaltage, Safricas fixe le délai d’avant 2022

Les travaux de modernisation du boulevard père Gérôme Masubuko menant à la mairie de Butembo ne sont  pas encore  bouclés alors que Safricas, l’entreprise qui les exécute, s’était fixée le délai d’avant l’an 2022. Les usagers se plaignent et Safricas rassure.

 

Si  certains usagers se plaignent des barricades qui sont placées sur le chantier, d’autres craignent des accidents sur les voies de déviation d’autres encore  accusent la  chute de leur chiffre d’affaire, une des  conséquences des travaux sur le business.

« Je ne trouve plus de clients. Ils fuient les barrières », explique un garagiste, visiblement affamé.

« Ils nous ont fixé un délai de trois mois pour finir les travaux mais aujourd’hui, une année s’est déjà  écoulée », ajoute son collègue de service.

« Une moto de l’un de nos élèves a échappé au vol suite à l’inaccessibilité à notre parking », regrette le préfet de l’IABU, une école longeant le boulevard en phase de modernisation.

 

Pour Tonton Mpomabe, Ingénieur de la société Safricas, avant la bonne année 2022, le boulevard Père Gérôme sera opérationnel.

« Nous avons connu un problème de surconsommation du bitume.   La machine a plus consommé par rapport aux calculs prévus. Il nous reste 100 mètres. Nous avons commandé du bitume à Beni. C’est juste trois camions. Pas vraiment un grand travail; et la route sera opérationnelle avant 2022 », rassure-t-il.

Un nouveau projet sur le même boulevard    est déjà soumis au gouvernement provincial, rassure   Tonton Mpomabe. Il prend en compte la route qui  ceinture l’hôtel de ville, les casse-vitesses ou ”bams”, les trottoirs ainsi que le rondpoint de la mairie.

Georges Kisando Sokomeka

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE