Education : Le coloriage, une activité qui participe à l’apprentissage et au développement cognitif de l’enfant

Le coloriage, une des principales activités de l’école maternelle, n’est pas seulement une activité ludique. Il participe à l’apprentissage et au développement cognitif de l’enfant. A l’occasion de la journée dédiée au coloriage, célébrée chaque 6 mai, La Voix de l’UCG s’est rendue à l’école maternelle du complexe scolaire de l’Assomption sise au quartier de l’évêché à côté de l’Institut Malkia.

Dans cette classe de troisième que nous visitons en pleine séance de coloriage, les enfants gazouillent en chœur car chacun colorie ce qu’il aime le plus comme nous le confie ces jeunes apprenants.

« Je colorie l’avion, la table,… ça m’aide à travailler, à écrire, écrire mon nom,… », explique Olga, de 3e.  Fiston Siwanzire, son camarade ajoute qu’il colorie des choses qu’il aime : «  Je colorie, l’ananas, l’avocat et la voiture,… »

Le coloriage n’est pas qu’une activité ludique il participe au développement cognitif de l’enfant. Car à travers ces dessins, l’enfant des mots, des choses et à exprimer sa joie d’un travail bien souligne  Masika Mbilika, éducatrice des enfants du niveau 3 à l’école maternelle du complexe scolaire de l’assomption.

« C’est un enfant qui est intelligeant qui saura colorier. Les enfants ont des carnets avec des dessins que les enfants colorient. Si c’est un insecte, un objet, une personne, l’enfant va colorier suivant le modèle. Ce qui l’aide bien à parler, à s’exprimer quand il explique ce qu’il fait. », explique l’enseignante.

C’est une activité qui permet de travailler et d’améliorer l’écriture de l’enfant. Pour apprendre à écrire, l’enfant doit pouvoir contrôler bien les mouvements de sa main. Le coloriage améliore la motricité fine de l’enfant, ce qui lui permet de bien tenir le crayon. Le coloriage apprend aux enfants la patience et la détente. Il est encouragé de faire des exercices de coloriage même à la maison.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE