Etat de siège : la 7ème prorogation est une tricherie, une précipitation inacceptable du bureau de l’Assemblée Nationale (Député Kasekwa)

Plus de 600 civils ont été  tués en 116 jours et plusieurs kidnappés  depuis l’instauration de l’Etat de siège.  C’est une réaction du député national Jean-Baptiste Kasekwa après la   7ème prorogation  de l’Etat par l’Assemblée nationale dans les provinces de l’Ituri et du Nord Kivu lundi 30 Août 2021.

 « Des malversations financières à la base de l’inefficacité de l’Etat de siège ont été dévoilées à la   commission défense et  sécurité de l’assemblée Nationale. Il y a  la précipitation et une tricherie inacceptable de  la  7ème prorogation de l’Etat de siège. Le bureau de l’assemblée nationale devrait  au préalable convoquer une plénière  pour l’examen des conclusions de la commission   d’évaluation en vue d’un recadrage de l’Etat de siège », dénonce cet élu du peuple.

Retenez que le  projet de loi portant prorogation de l’Etat de siège a été  voté par la majorité des députés nationaux et sera transmis au Sénat pour une seconde lecture et prendra effet à partir du 3 septembre prochain. La ministre de la justice, Rose Mutombo qui a sollicité, au nom du gouvernement, cette prorogation, la justifie par le fait de permettre aux forces de défense de poursuivre les opérations dans l’Est pour mettre hors d’état de nuire les forces négatives.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE