Etat de siège : « La grève générale du personnel soignant impacte négativement la lutte contre le covid19 et la surveillance contre la résurgence de la maladie à virus Ebola à Butembo Beni et Lubero » (DPS Butembo)

Ce défis de la grève des infirmiers s’ajoute à plusieurs autres a révélé Guy MAKELELE, chef d’antenne de la Division Provinciale de la Santé, antenne de Butembo. C’était au cours du point de presse hebdomadaire tenu le mercredi 18 Aout 2021. Conséquence, les décès liés à cette pandémie croissent dans cette entité sanitaire.

La DPS antenne Butembo, a enregistré une baisse d’alertes et d’échantillons depuis le début de la grève des infirmiers. Ce qui représente un réel danger dans une zone qui a un taux de prévalence de plus de 30 pourcent des cas testés et dont la population reste résistante par rapport aux mesures barrières. Cela, sans compter les nombreux défis techniques qu’énumère le pharmacien Guy Makelele, chef d’antenne de la DPS Butembo.

«Nous avons un problème de kit de prélèvement, nous n’en avons pas assez. Un problème de médicaments. L’autre problème majeur c’est vraiment la grève des prestataires. Vous vous êtes rendu compte que pour les aspects Ebola par exemple, on a reçu que 96 échantillons alors que la semaine antérieure on n’en avait reçu 135.  A côté d’autres défis comme la faible adhésion aux respects des gestes barrières même pendant le deuil et le manque d’intrants au laboratoire de Beni. Seulement nous espérons que comme les vaccins sont déjà à Goma, nous aurons notre lot d’ici-là »

Pourtant alerte-t-il, il se rapporte de plus en plus un nombre croissant des cas de décès communautaires. Ce qui demande l’apport des tous. Tous en reconnaissant la légitimité de la réclamation des infirmiers, il les appelle à mettre un peu d’eau dans leur vin.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE