Etat de siège : UHURU, la pièce théâtrale qui fait écho des cris sans échos des populations de Beni-Ituri

L’ampleur des tueries des civils en territoires de Beni et Irumu ne peut laisser indifférent un écrivain engagé. C’est le cas de Mukama Londo Blaise dont la pièce théâtrale faisant écho des cris et pleurs des victimes de l’holocauste de Beni sera jouée pour la deuxième fois le dimanche 05 décembre. 

Faire écho des pleurs sans échos des populations des provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, c’est l’objet de Uhuru, LA VOIX DES MOTS. Une pièce de la plume du jeune écrivain Mukama Londo Blaise. L’auteur de ce cri de cœur dénonce les massacres répétitifs des civils sous le regard de l’Etat congolais et la communauté internationale, collectivement incapable de protéger la population.

«Ce qui se passe à Beni c’est aussi très grave que les autres grands crimes  reconnus sur le plan mondial. J’aime comparer ce qui se passe à Beni à l’Auschwitz de notre temps ;(ndlr Auschwitz étant le plus grand des camps de concentration et d’extermination des juifs  construits par l’Allemagne nazie dans le sud de la Pologne) », explique l’écrivain.

 

Retenez que la pièce théâtrale Uhuru sera jouée pour la deuxième fois,  à Musienene dimanche 05 décembre, après sa mise sur scène à  Kambali à Butembo, Juillet dernier.

Les rhéteurs de l’Institut Lumbya vont faire revivre les mots de notre dignité, le cri criant la liberté des artistes de dire au monde ce que les rois et les puissants ne veulent pas entendre explique Mukama Londo Blaise. L’écrivain et toute sa team poseront également un acte de charité en faveur  des vulnérables de la place.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE