RDC-CLIMAT : Le crédit Carbonne, la transition énergétique, l’agriculture résiliente, les piliers de la lutte environnementale de Felix Tshisekedi à la Coop 26

Du 31 octobre au 12 novembre 2021, s’est tenue à Glasgow, la 26e conférence sur le changement climatique dite ‘Coop 26’. Elle a été une occasion de porter l’ambition de la RD à assumer son leadership naturel comme pays solution face aux défis climatiques en raison des ressources naturelles exceptionnelles dont elle regorge.

Lors de son discours à la nation, lundi 13 décembre, devant les congres, Felix Tshisekedi a fait une évaluation positive de la participation de la RDC.  Car le premier poumon de la planète pour sa préservation exige la mise en place des projets de développement structurant au bénéfice des populations riveraine depuis longtemps défavorisés.

« Il est impératif de concilier la conservation de nos forets et de nos tourbières, pour juguler la crise climatique, avec notre engagement à combattre la pauvreté, l’une des causes majeures de la déforestation en Afrique », a-t-il dit.

Pour y parvenir la RDC ne fait que réclamer des compassassions plus justes   et équitables, la mise en place  des prix plus justes de crédit carbone qui devait se situer autour de 100 dollars américains au lieu de 5 dollars pratiqués actuellement qui sont disproportionnés et dérisoires a-t-il insisté avant d’ajouter que : « La conférence de Glasgow a été aussi une opportunité de mettre en évidence le fait que la RDC regorge des métaux stratégiques en occurrence le cobalt et le lithium qui sont indispensables à la transition énergétique.»

Pour Tshisekedi, la participation de la RDC à la coop 26 est un succès vue les accords avec retombée financière comme la signature des accords CAFI d’une valeur de 500 millions dollars, 1.5 milliards pour la forêt et les tourbières du Congo dont la RDC détient 60 pourcent mais aussi d’autres accords dans le secteur de l’agriculture résiliente par exemple.

HERVE MUKULU

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE