Butembo : le HCR a parlé de son mandat et de l’action humanitaire aux journalistes

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Refugiés HCR essaie, dans les limites de ses moyens de donner une réponse à la crise humanitaire vécue à l’Est de la RDC, à Beni et Lubero notamment. Cela aux cotés des autres humanitaires. A travers des partenaires de mise en œuvre directe, le HCR réalise des projets de protection à base communautaire et autres. Ceci et des détails sur le mandat du HCR ont fait l’objet d’un échange entre cette organisation et les journalistes de Butembo Lubero ce mercredi 8 septembre dans la salle des réunions des sœurs orantes à Kasongomi, un quartier de la ville de Butembo, Nord-Kivu, Est de la RDC.

Les principes humanitaires, le mandat et les actions du HCR, la protection internationale, le cadre légal relatif à la protection des personnes déplacées internes et le rôle des journalistes dans l’accompagnement des activités humanitaires, ce sont là les sujets autour desquels cet échange a tourné. Le HCR et d’autres humanitaires essaient de soulager la souffrance et sauver des vies des personnes vulnérables, les déplacés internes notamment indique M. Moustapha Mahmidou, chargé de protection au bureau du HCR Beni. Au delà du contexte sécuritaire à la base de la crise humanitaire à Beni et Lubero caractérisé par le déplacement massif des personnes, le HCR intervient comme partout ailleurs lors des catastrophes naturelles ajoute M. Moustapha :‘‘ Il faut noter aussi que le contexte est caractérisé par les catastrophes naturelles telle que les inondations. Vous vous rappelez des inondations qui ont eu lieu à Kamandi. (en territoire de Lubero Ndlr), il y a de cela un ou deux mois, qui ont détruit des maisons, faisant des personnes sans abri, qui ont besoin d’assistance humanitaire.’’ Et les humanitaires sont présents en dépit des moyens parfois insuffisants. ‘‘Le HCR par exemple, dont le bureau de Beni couvre Beni, Butembo et Lubero travaille avec des organisations partenaires pour apporter une réponse appropriée. Le HCR est impliqué dans les projets à base communautaire à travers nos partenaires de mise en œuvre directe comme APDH qui va commencer bientôt, l’année dernière nous avons  mis en œuvre d’autres projets à base communautaires à travers la caritas ici à Butembo mais aussi dans les deux territoires, nous avons aussi construit des abris et c’est encore en cours à travers notre partenaire AIDS, nous avons un projets des champs communautaires qui s’articule autour du renforcement de la cohabitation pacifique entre les déplacés et les autochtones, nous avons également le monitoring des violations qui documente les violations des droits humains y compris les cas des violences basées sur le genre et ce dernier volet c’est à travers notre partenaire SAFDF. Je ne saurai pas citer toutes les réalisations…’’, enumere-t-il

Il faut dire que cette séance d’échange fait suite aux résultats de l’enquête sur la perception communautaire du HCR dans les territoires de Lubero et Beni exécutée par l’Université de l’Assomption au Congo en 2020. A l’issu de celle-ci, il a été constaté que le HCR et ses actions sont moins connus dans la région, faute peut être de communication. D’où l’idée de vulgariser son mandat et ses nombreuses actions en faveur des nécessiteux, refugiés et déplacés, des demandeurs d’asiles et des apatrides pour qui il agit principalement.

Emmanuel Kateri

 

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE