Marche FCC à Butembo : « La coalition FCC-CACH a besoin de la stabilité »

La marche de soutien aux institutions de la république organisée par le Front Commun pour le Congo  FCC en ville de Butembo, ce samedi 15 Juillet 2020 s’est déroulée sans incident. Autorisée par le maire de ville et encadrée par la police, elle a commencée à la permanence du Burec pour chuter à l’hôtel de ville où un memo  a été lu puis reçu par l’autorité urbaine à la grande satisfaction des manifestants.

Les  fanfares ont rythmé cette marche de soutien aux institutions de la république qui a commencé à Mandanda dans les avant-midi. A la tête des manifestants, la jeep de la police suivie des motards et porteurs des calicots sur lesquels on pouvait lire la coalition FCC-CACH a besoin de la stabilité, Le BUREC ville de Butembo reste attaché aux acquis de l’alternance démocratique, en plus d’une pluie des drapeaux flottants des différents partis membres. Aux pieds de l’hôtel de ville, un mémorandum a été lu devant le maire faisant un réquisitoire des maux qui rongent la RD Congo : les dissidences au sein de la coalition au pouvoir, l’insécurité, le pillages des ressources naturelles du pays, l’asphyxie économique  du Nord-Kivu,…

Mbusa Kanyamanda Sylvain, maire de Butembo, a félicité les manifestants pour la discipline et a promis transmettre le message à sa hiérarchie. L’interfédéral BUREC, Ingénieur Jeannot a dénoncé l’asphyxie économique dont est victime la partie nord de la province du Nord-Kivu.

Soulignons qu’une grande partie manifestants étaient dotées des cache-nez mais la distanciation physique n’a pas été respectée vue la foule. Néanmoins, certains motards n’ont pas manqué de scander des chansons à l’honneur de Martin Fayulu durant cette marche du FCC.

Hervé Mukulu

Share this content:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *