Massacre ADF : Un élu de Beni rédige une proposition de loi pour réhabiliter la peine de mort

Jadot Mangwengwe, un élu national de la ville de Beni annonce qu’il rédige une proposition de loi sur la peine de mort. Il propose la pendaison à tous les rebelles ADF arrêtés et leurs supplétifs. Aussi, quiconque sera reconnu coupable de meurtre, devra être pendu publiquement. Il s’est ainsi confié à la presse en marge de l’arrestation d’un élément ADF important.

«  J’ai personnellement entrepris des démarches d’une proposition de loi pour revalider la peine capitale. Si tu tues les gens, si tu es militaire, politicien ou civil, il faut une peine capitale. Je rédige cette proposition de loi. Ça peut nous aider à en finir avec cette guerre. Les ADF et leurs complices, si les preuves sont là, il faut les pendre. Nous avons assez souffert et il n’y a que la loi qui rétablit la sécurité et la discipline dans une république. Nous devons renforcer la justice pour punir sérieusement ceux qui font ce genre de travail. », a expliqué Jadot Mangwengwe

Hervé Mukulu

 

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE