Nord-Kivu : Avec dix mois d’arriérés de salaire, il ne faut pas beaucoup attendre des députés (Prof Muhesi)

Les élus provinciaux du Nord-Kivu sont à leur dixième mois impayé. Dénonciation de l’élu de Butembo, Mbenze Yotama dans une interview accordée le week-end dernier à La Voix de l’UCG.

Pour le Professeur Kahindo Muhesi, doyen de  faculté des sciences sociales, politiques et administratives à l’Université Catholique du Graben/UCG Butembo, sans les ressources financières, il est difficile pour les élus du peuple de remplir leur mission.

« Ils sont butés à des problèmes   institutionnels. Ils sont partis avec des bonnes idées mais beaucoup des choses ne changent pas. En même temps ils sont (ndlr. les députés), impayés ; la presse l’a dit, ce qui les met dans une situation difficile. Ils sont  inefficace parce qu’ils courent derrière la survie. Ils n’ont pas des moyens pour pouvoir se déplacer avec cette situation, lors des vacances parlementaires, nombreux ne sont pas venus ici. Il ya une difficulté réelle pour ces députés de pouvoir traduire leurs électorales  promesses en action », explique le Prof Muhesi.

Outre ces difficultés d’ordre institutionnel, les élus du peuple ne sont pas efficaces car la plupart des fois agissent en ordre dispersé.

Georges Kisando Sokomeka

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE