Offensives RDC-Ouganda contre les ADF: les FARDC entrent en danse avec des troupes au sol

Lancées depuis mardi 30 novembre 2021, les opérations de frappes visant les positions des rebelles ADF se sont poursuivies ce mercredi 1er décembre en chefferie des Watalinga, territoire de Beni,  à l’Est de la République démocratique du Congo. Cette fois avec des troupes congolaises et ougandaises au sol appuyées par des frappes aériennes des avions de l’armée ougandaise.

Cette information a été confirmée mercredi 1er décembre,  en conférence de presse à Kinshasa, par le Général Léon-Richard Kasonga, porte-parole des FARDC.

« Au regard des informations recueillies, nous avons commencé à attaquer les objectifs militaires bien précis. A ce niveau, nous avons bénéficié tard de l’appui en artillerie de l’armée ougandaise et les troupes ougandaises ont rejoint les unités spéciales congolaises à la frontière depuis la matinée », a expliqué le général Léon-Richard Kasonga.

Il a indiqué qu’après cette étape viendra le temps de poursuivre tous les ennemis qui ont pu s’échapper en vue de les neutraliser définitivement.

Par ailleurs, d’après le porte-parole des opérations Sokola1 à Beni, deux bataillons FARDC spécialisés  en combats de jungle sont déjà à Beni depuis mardi dernier. Venus de Kinshasa et de Goma, ils seront déployés dans cette zone pour travailler au côté de leurs frères d’armes de l’Ouganda.       

Jackson SIVULYAMWENGE

WP Radio
WP Radio
OFFLINE LIVE